Déficience auditive

La déficience auditive

La déficience auditive est la privation, congénitale ou acquise, totale ou partielle de la capacité d’entendre.

Mythes ou réalité sur la déficience auditive

Les personnes ayant une déficience auditive (malentendantes) voient mieux.

Mythe : La personne malentendante a le même champ de vision et la même qualité de vison, cependant elle tire avantage de sa vision et l’utilise au maximum. Donc cela l’amène à développer beaucoup son sens de l’observation.

Les appareils auditifs rétablissent une ouïe normale.

Mythe : Les appareils amplifient tous les sons autant la parole que les bruits ambiants de la même façon. La personne qui les porte ne peut pas éliminer les bruits indésirables, comme c’est le cas pour une personne dont l’ouïe est normale. Pour la personne malentendante, il est difficile d’aller dans des endroits publics comme un aréna, ou encore un salon de quille, etc.

Les causes de la déficience auditive

Il peut s’agir d’une malformation à la naissance, du vieillissement, de l’exposition à un bruit trop élevé ou encore de maladies.

Les aides techniques

Implant cochléaire : Dispositif médical électronique qui vise à fournir un certain niveau d’audition pour certaines personnes atteintes d’une surdité profonde et pour des personnes souffrant d’acouphènes. Des électrodes posées chirurgicalement permettent de stimuler directement les terminaisons nerveuses de l’audition situées dans la cochlée.

Prothèses auditives:  il en existe de nombreuses sortes.

Les aides de suppléance à l’audition : Appareils qui s’adressent à un autre sens que l’ouïe. Ex. : des textes qui défiles, des lumières qui s’instillent, le toucher par vibration.

Le service de Relais Bell : Téléphonistes spécialement formés qui fait l’intermédiaire entre l’appelant et l’appelé.

Le langage des signes.

Nos conseils:

  • Assurez-vous d’être dans la même pièce que la personne avant de vous adresser à elle.
  •  Attirez doucement son attention avant de l’aborder, utilisez un moyen visuel ou tactile en faisant soit un signe de la main ou en lui touchant l’épaule.
  • Parlez lentement, clairement, ne bougez pas votre tête, et regardez toujours la personne.
  • Réduisez les bruits de fond lorsque vous parlez, éteignez la radio ou le téléviseur.
  • Ne criez pas, car l’expression et l’intention peuvent être mal interprétées.
  • Parlez à la personne du côté de son appareil auditif si elle en a un.
  • Si la personne n’a pas compris, reformulez votre phrase au lieu de lui répéter mot à mot. Vous pouvez aussi lui demander ce qu’elle a compris et seulement ajouter l’information manquante. Vous pouvez aussi utiliser l’écriture.

 

Voyez aussi:

La déficience visuelle

La déficience intellectuelle