Les impacts d’une relation de Parrainage civique

Parrainage civique a pour mission de mettre en relation de jumelage une personne bénévole et une personne vivant avec une déficience intellectuelle, physique ou un trouble du spectre de l’autisme afin de briser l’isolement et mener vers l’intégration et la participation sociale en favorisant la confiance en soi et l’accomplissement.

Dany nous l’explique en vidéo!

Dany, filleul jumelé

Le Parrainage est un outil qui mène vers l’intégration et la participation sociales en poursuivant le développement des compétences nécessaires.
Dans un jumelage, le parrain est un agent de changement, un enrichissement des compétences du filleul est observé.
  • Prendre plus soin de soi, de sa santé.
  • Vouloir développer ses capacités (lecture, écriture, etc.)
  • Avoir une plus grande confiance en soi.
  • Augmentation de la capacité à s’exprimer.
  • Amélioration des habiletés sociales.
  • Diminution de l’égocentrisme.
  • Augmentation de l’autonomie.
L’enrichissement de ces compétences va mener la personne parrainée à :
  • Connaître de nouvelles ressources.
  • Élargir son réseau social.
  • Tenir le coup lors de période plus difficile.
  • S’impliquer dans la communauté.
  • Connaître ses droits.
  • Travailler, faire du bénévolat
Ce nouvel état d’intégration et de participation sociales est porteur d’impacts positifs sur différents enjeux :
  • Économique : certains sont en mesure de travailler.
  • Éducatif : diminuer le risque d’exploitation (connaissance de ses droits, des ressources), volonté d’apprendre.
  • Santé : éviter les interventions d’urgence (réseautage), avoir des comportements plus sains.
  • Social : avoir des comportements plus adaptés, diminution des préjugés, valorisation pour leur implication.

Quelques chiffres pour le Parrainage civique des MRC d’Acton et des Maskoutains.

500 interventions de suivi de jumelage par année.
170 interventions de soutien à l’individu.
34 jumelages qui implique en moyenne 3 personnes par jumelage (le parrain, le filleul et un proche de ce dernier).
54 demandes en cours , 63% de taux de réponse (le taux provincial est de 57%).
2427 heures en jumelage ( 52 semaines de travail à 46h).

Aidez-nous, devenez bénévole!