Les organismes communautaires

Au fur et à mesure que notre société s’est modernisée ont commencé à poindre divers organismes communautaires et bénévoles. Dans tous les domaines, soit la santé physique et mentale, l’adaptation et l’intégration sociale, l’éducation, la justice, le développement régional, etc., on retrouve différents mouvements ayant pour objectif de favoriser le mieux-être et le développement social de la communauté.

Qu’est-ce que l’action communautaire?

Les organismes communautaires (ou organisme sans but lucratif) reposent essentiellement sur l’engagement et la vision de femmes et d’hommes qui posent un regard lucide sur nos rapports sociaux. Leur action vient donc du désir de défendre les intérêts des personnes qui subissent toute forme d’injustice.

Différents types d’organismes communautaires

Même s’ils poursuivent des objectifs de nature différente, tous les organismes communautaires ont ceci en commun : ils visent à répondre à des besoins non comblés par le réseau public, et favorisent la mobilisation de la population autour de projets et d’objectifs communs.

Plusieurs domaines bénéficient de l’apport des organismes communautaires :

  • Les personnes âgées, pour leur maintien à domicile et l’amélioration de leur qualité de vie.
  • La réinsertion sociale des personnes ayant reçu des soins psychiatriques ou psychosociaux.
  • La diminution de la pauvreté et de la discrimination.
  • La protection des personnes victimes de violence conjugale.
  • Le développement et l’insertion sociale des personnes ayant une déficience intellectuelle ou physique.
  • L’intervention face à la dépendance (alcool, drogues).
  • La défense des droits des personnes homosexuelles, issues de communautés culturelles différentes, etc.

D’autres exemples d’organisations communautaires :

  • Les groupes d’entraide : pour les personnes souffrant de troubles anxieux, ou aux prises avec des problèmes de toxicomanie.
  • Les centres de crise : ces centres existent pour venir en aide aux personnes vivant de la détresse psychologique ou psychosociale.
  • Les comptoirs familiaux : pour les gens aux prises avec des difficultés financières. Des services de distribution de nourriture, de vêtements et d’articles ménagers à prix modique sont offerts.

Les valeurs prônées par les organismes communautaires

La justice sociale : la répartition équitable des richesses, le respect des droits des citoyens laissés-pour-compte, etc.

La solidarité : l’entraide et le soutien aux groupes de personnes vivant avec une problématique particulière.

La démocratie : encourager et soutenir la participation sociale des personnes tout en respectant leur vision et leurs objectifs.

L’autonomie : accroître le pouvoir personnel et politique de tout un chacun.

Le respect : faire valoir l’intégrité, la liberté, les croyances, les valeurs et l’autonomie de chaque personne.

Soutenir le développement personnel et social des personnes avec une déficience intellectuelle

Le parrainage civique au Québec se divise en plusieurs organismes communautaires ayant pour objectif de guider les personnes avec une déficience intellectuelle vers une plus grande autonomie et une meilleure intégration sociale. Une relation significative avec un bénévole, basée sur l’amitié et l’entraide, aide ces personnes à développer leur potentiel, à renforcer leur estime de soi et à rester actives. Une vocation qui aspire à créer un monde plus juste, et plus inclusif.